Historique

Image

Une belle histoire

Au printemps 1991, le CLSC de la Basse-Ville de Québec (Centre local de services communautaires) mène une enquête en milieu scolaire afin de mieux connaître l’étendue du problème de la faim chez les enfants au cœur de l’un des quartiers les plus défavorisés du Québec. Cette enquête révèle que plus de la moitié des enfants qui fréquentent les écoles primaires du territoire arrivent à l’école le ventre vide. Alertés par la gravité de la situation, plusieurs citoyens et citoyennes de la région décident de venir en aide aux enfants en lançant un programme de collations dans les écoles.

En collaboration avec le réseau de la santé et des services sociaux et le monde scolaire, l’organisme se donne alors pour mission d’intervenir sur les effets dévastateurs de la pauvreté chez les enfants et les familles. Mais dès le départ, les fondateurs du Pignon Bleu veulent aller au-delà de l’aide alimentaire. Ils mettent donc en place, en plus de l’aide alimentaire, des services qui visent à améliorer la situation la situation globale des familles. Au fil des ans, le Pignon Bleu innove en instaurant un ensemble de services reliés à l’alimentation des enfants et des familles, en offrant aussi des activités éducatives aux enfants et à leurs parents et développant des mesures de formation et d’insertion au travail pour les adultes sans emploi.

Le Pignon en chiffres

0
Millions de collations santés
Ont été distribués à 20 000 enfants inscrits dans plus de 30 écoles primaires et services de loisirs.
0
Repas santés
Ont été servis à 2 500 familles à faibles revenus.
0
Personne en emploi
Formation et insertion sur le marché du travail de plus de 700 personnes sans emploi.
0
Jours d'activités éducatives
200 jours d’activités éducatives par année à 2 000 enfants différents.

Le Pignon en chiffres

0
Millions de collations santés
Ont été distribués à 20 000 enfants inscrits dans plus de 30 écoles primaires et services de loisirs.
0
Repas santés
Ont été servis à 2 500 familles à faibles revenus.
0
Personnes en emploi
Formation et insertion sur le marché du travail de plus de 700 personnes sans emploi.
0
Jours d'activités éducatives
200 jours d’activités éducatives par année à 2 000 enfants différents.